« Catholiques, engageons-nous ! » – L’abbé Grosjean à Toulouse.

« Catholiques, engageons-nous ! » – L’abbé Grosjean à Toulouse.

693
PARTAGER

A l’invitation des Associations Familiales Catholique de Haute-Garonne l’abbé Grosjean sera à Toulouse le lundi 17 octobre. Il donnera une conférence sur le thème de l’engagement à 20h30 à la basilique de la Daurade.

Objet  de son dernier ouvrage, sujet combien important face aux bouleversements que connait notre société :

Révolution libertaire, effondrement de la pratique religieuse, perte de repères éthiques… face à ces bouleversements de la société française, les catholiques se retrouvent à contre- courant.

Ils pourraient être tentés de se diluer ou au contraire de se replier sur eux-mêmes. L’abbé Grosjean les appelle à refuser ces deux tentations et à ne pas renoncer d’influer sur le monde qui leur est confié.

Son livre veut encourager l’engagement des catholiques – des jeunes générations en particulier – dans la vie publique, au service du bien commun. Qu’ils soient des « témoins décomplexés » pour reprendre les mots de Benoît XVI et « descendent du balcon » pour passer à l’action, comme le réclame le pape François. Il explore les fondements de cet engagement et les défis à relever pour la génération qui vient. Un discours à la fois franc, réaliste et plein d’espérance.

Prêtre du diocèse de Versailles, l’abbé Pierre-Hervé Grosjean est curé de la paroisse de Saint-Cyr-l’École depuis  2012. Il est titulaire d’une licence de théologie morale, soutenue en octobre 2007 à l’Institut catholique de Paris II. Il est aussi secrétaire général de la commission « Éthique et Politique » du diocèse de Versailles, il s’occupe des questions concernant la politique, la bioéthique et l’éthique économique auprès de Mgr Éric Aumônier.

Il est aussi un « blogueur » influent. Il se fait connaître par son utilisation des réseaux sociaux ainsi que par le blog Padreblog, qu’il créé en 2007 avec deux autres prêtres : l’abbé Pierre Amar et l’abbé Guillaume Seguin. Fervent utilisateur des réseaux sociaux, l’abbé Grosjean se fait également connaître par son utilisation de Twitter, Facebook et sa très grande réactivité sur les réseaux sociaux sur les sujets d’actualité 7. Il publie également régulièrement des tribunes dans Le Figaro8

Lors des débats liés au Mariage pour Tous, il connaît une exposition médiatique importante, se trouvant régulièrement invité lors d’émissions télévisées pour débattre avec différents membres du gouvernement.

Il soutient et participa activement  à La Manif Pour Tous et condamne également le manque d’écoute du gouvernement ainsi que la « diabolisation » et la « caricature » que subissent l’Église et les catholiques lors de ce « faux débat ».

Son dernier livre se veut « un plaidoyer pour l’action des catholiques ». À la suite du pape François, l’abbé Grosjean préfère des chrétiens qui s’exposent et parfois « se ramassent » à ceux qui enfouissent leurs talents en voulant se préserver. Ceux-là ne sortant de leur réserve que pour critiquer ceux qui agissent comme ces « sportifs » qui commentent le match devant leur télé…