Le 14 janvier 1794 : le Tribunal révolutionnaire de Toulouse est crée

Le 14 janvier 1794 : le Tribunal révolutionnaire de Toulouse est crée

286
PARTAGER

« Le tribunal révolutionnaire de Toulouse a fonctionné pendant 99 jours du 25 nivôse aux 3 floréal An II, soit du 14 janvier au 22 avril 1794. 179 causes ont été traitées. Cette justice exceptionnelle et expéditive était confiée à douze jurés, un accusateur public, trois magistrats et un président. Manœuvres ou propos contre-révolutionnaires, intelligences avec les ennemis de la patrie, outrages aux bons patriotes, tels étaient les griefs et les accusations. Les preuves paraissaient toujours suffisantes. Le jugement précédait de quelques heures l’exécution à mort. Le département de la Haute-Garonne compte 24 victimes de la Terreur.

Le 22 avril 1794, le tribunal révolutionnaire disparaît, mais les Jacobins de Toulouse envoient à toutes les Sociétés afiliées à une circulaire les engageant à tenir « d’une main le soc qui prépare la terre à produire des moissons fécondes et, de l’autre, le glaive destiné à frapper tout ennemi de la liberté. » Ce zèle emphatique ne sauve pas les tribunaux d’exception. »

 

Propos recueillis du livre : Axel Duboul, Le Tribunal révolutionnaire de Toulouse, Privat, 1894