de Sète

[Les Identitaires à l’assaut] de Sète

355
PARTAGER

Sa tielle, ses joutes, ses artistes, son port et son soleil. Comment passer à côté de la ville de Sète (orthographié Cette jusqu’en 1924). Les identitaires ont donc passé la journée dans la ville de Georges Brassens.

En matinée et sous le soleil, la ville a été recouverte des affiches de la nouvelle campagne de Génération Identitaire. Les étudiants Sétois ont ensuite pu rencontrer les militants qui ont tracté devant les lycées et universités.

Après un repas régional sur le port, les cadres ont donné rendez-vous à plusieurs sympathisants souhaitant adhérer au mouvement.

La journée s’est terminée sous un coucher de soleil sur le Mont Saint-Clair. Direction Alès et Nîmes pour l’avant dernière journée de la tournée identitaire.


Sète ville identitaire : les joutes

La joute nautique est un sport pratiqué depuis la Grèce antique. Il consiste en une confrontation à la lance entre deux jouteurs montés sur des barques propulsées par des rameurs. Il existe plusieurs méthodes de joutes selon les régions. C’est un sport très fraternel, voire familial.

L’inauguration du port de Sète donne lieu à un tournoi de joutes en 1666. L’épreuve reine du Languedoc est le fameux Grand Prix de la Saint-Louis à Sète autour du 25 août. Il donne lieu chaque année à une semaine de fête autour du port qui rassemble toute la ville.