Travailleurs détachés : le Préfet contredit les chiffres de La Dépêche et...

Travailleurs détachés : le Préfet contredit les chiffres de La Dépêche et Carole Delga

444
PARTAGER

Annoncé par la majorité socialiste du conseil régional et par allié de La Dépêche, le chiffre de 1400 travailleurs détachés a été contredit par le Préfet qui parle de 4312 étrangers employés dans la région. Dans un communiqué, France Jamet, présidente du groupe FN-RBM Occitanie dénonce la préférence étrangère de la Région. 

Depuis la directive européenne du 16 Décembre 1996, il est possible pour un employé travaillant dans un Etat membre de l’Union Européenne d’être détaché afin de travailler dans un autre Etat membre. Ces « travailleurs détachés » comme on les nomme à présent ne sont donc en réalité ni plus ni moins que des travailleurs étrangers.

La majorité régionale conduite par Carole Delga ainsi que la presse Baylet avaient à ce propos annoncés en 2016 que le nombre de ces travailleurs était de seulement 1400 pour toute la région d’Occitanie. Un mensonge (volontaire ?) qui aurait pû très bien passer inaperçu si le préfet de l’Hérault n’avait pas démenti ces chiffres. En effet, selon lui dans le département il y aurait au minimum 4312 travailleurs détachés qui exercent des métiers variés, notamment dans le BTP. France Jamet, Présidente du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’Occitanie démontre ainsi dans un récent communiqué de presse qu’au vu des chiffres donnés par le préfet de l’Hérault ainsi que le nombre estimé de travailleurs détachés en France (environ 400 000), ils seraient finalement une trentaine de milliers dans notre région. Un nombre qui augmente de plus sans cesse depuis les lois Macron et El Khomri.

Sous le couvert d’un ultra-libéralisme, on ne peut constater encore une fois que les TPE-PME locales sont les premières à en pâtir, n’étant soutenues que par le Front National qui voudrait favoriser ces dernières à l’accès aux commandes publiques.

La Gauche et les Républicains préfèrent quant à eux fausser les chiffres et privilégier les travailleurs étrangers au grand dam des patrons français et des artisans de notre pays. Rappelons qu’en Janvier 2017, la France comptait 3 467 900 chômeurs…