Scène de guerrilla à La Reynerie, la police prise pour cible

Scène de guerrilla à La Reynerie, la police prise pour cible

762
PARTAGER

Après avoir interpellé des membres d’un réseau de trafiquants de drogues à La Reynerie lundi après-midi, une soirée tendue a commencé pour une patrouille de police, prise à parti aux alentours de 23 heures. Projectiles de grosse taille et des billes tirées ont sifflé autour des fonctionnaires. Malgré le véhicule endommagé, aucun blessé n’est à déplorer. 

En fin d’après-midi, les policiers de la BST du Mirail et la Brigade anticriminalité ont intercepté plusieurs acheteurs et un revendeur présumé de drogue, âgé de 17 ans. Mais quand la loi Française s’applique ici, au cheminement Auriacombe dans le quartier de La Reynerie, il faut s’attendre à des représailles.

C’est en effet ce qui s’est produit plus tard dans la soirée quand une patrouille de police a été attaquée par un groupe de jeunes habitants du quartier. Un caillassage à l’aide de projectiles « de grosse taille » selon les policiers, puis des tirs de billes. « Elles ont sans doute été tirées par arme ou à la fronde » se questionnent les agents. Seuls des renforts ont pu ramener le calme dans la cité, trois suspects ont été interpellés : un homme de 22 ans et deux mineurs, ils ont été placés en garde à vue.

Il n’y a pas eu de blessé, seul le véhicule a été endommagé, l’enquête a été confiée à la brigade criminelle et des atteintes aux personnes.