Un conseiller régional agresse un militant de l’UNI

Un conseiller régional agresse un militant de l’UNI

4433
PARTAGER

Plus connu dans la capitale que dans sa propre région, le conseiller régional d’Occitanie de la France Insoumise Liêm Hoang Ngoc a interrompu violemment un militant de l’UNI au sein de la Sorbonne, célèbre Université où enseigne l’élu.

Maître de conférences en sciences économiques et conseiller économique de Jean-Luc Mélenchon, Liêm Hoang Ngoc s’est fait remarquer aujourd’hui à Paris pour avoir pris à parti un militant de l’UNI Panthéon-Sorbonne alors que celui-ci présentait le programme du syndicat étudiant, dans le cadre des prochaines élections. Lui-même conseiller régional élu sur la liste Socialiste dans la région Occitanie, il a sans doute pris exemple sur Carole Delga en l’empêchant de s’exprimer.

Tout a commencé lorsque l’UNEF, syndicat étudiant proche du Parti Socialiste, a demandé d’intervenir en préambule du cours. Jens, militant de l’Uni a alors émit pareille demande. Liêm Hoang Ngoc s’est exclamé : « Ah non pas l’UNI, vous n’intervenez pas dans mon cours !« . Face à ce manque flagrant de pluralité, Jens s’est levé à la fin du discours de son concurrent et a pris la parole à capella, privé de micro. Le professeur l’a alors pris par le bras et viré manu militari en poussant le militant. Seul l’Unef a pu s’exprimer paisiblement dans le cours.

Un élu méconnu

Méconnu dans la région Occitanie, Liêm Hoang Ngoc est un économiste qui a notamment fait partie des animateurs du club de pensée « La Forge », initié par Noël Mamère et Benoît Hamon en 2008. Il est également chroniqueur économique sur France Inter avec Bernard Maris.

Membre du Parti Socialiste jusqu’en 2015, il a été député européen en 2009 sur la liste de la région Est mais n’est pas réinvesti 5 ans plus tard. Il fonde alors le « club des socialistes affligés » avec Philippe Marlière et quitte le Parti Socialiste un an plus tard face à l’échec des frondeurs du PS. Il lance un nouveau parti, la Nouvelle Gauche Socialiste et devient candidat aux élections régionales de 2015 dans la région Occitanie pour le compte de Gérard Onesta et sa liste « Nouveau monde en commun ». Elle fusionnera au second tour avec la liste menée par Carole Delga et devient conseiller régional pour la première fois.

Pas à une trahison près, il se désolidarise peu après son élection de la majorité régionale et rejoint la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon pour en devenir son conseiller économique, en vue des élections présidentielles prochaines.