Jean-Michel Baylet soutien d’Emmanuel Macron

Jean-Michel Baylet soutien d’Emmanuel Macron

761
PARTAGER

Il ne fallait pas être devin pour s’attendre à une telle annonce. Elle est aujourd’hui officielle, le ministre le ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Président-directeur général de La Dépêche soutient Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle.

L’ancien président du Parti Radical de Gauche annonce « se reconnaître » dans le leader d’En Marche!.

« Parce qu’il est le plus à même de tenir la ligne dans laquelle je me reconnais. Que ce soit sur le plan idéologique – nous partageons beaucoup de valeurs, notamment sociétales – ou sur le plan économique. Et aussi parce qu’il me semble le mieux placé pour battre des candidats que je ne souhaite pas voir accéder à l’Elysée, indique le ministre au quotidien. »

« En ce qui me concerne, je ne peux pas me retrouver dans le programme de Benoît Hamon, ni dans sa manière de mener cette campagne », précise également Jean-Michel Baylet, qui estime qu’Emmanuel Macron est « celui qui me semble incarner le mieux les valeurs que je porte. Il est le seul, à pouvoir empêcher la France de partir derrière Madame Le Pen, qui serait une catastrophe, mais aussi derrière François Fillon qui a durement corsé son programme, ou derrière Jean-Luc Mélenchon qui est un tribun et un artiste hors du commun, mais dont le projet ne peut avoir l’assentiment d’un radical de gauche qui par essence-même est rationaliste, laïc et républicain».

Si le PRG, dirigé actuellement par Sylvia Pinel, vaincue de la primaire de la Gauche, apporte officiellement son soutien à Benoît Hamon, Jean-Michel Baylet n’exclut pas une fusion de son parti au sein d’En Marche!. « Les militants de tous les partis sont déboussolés par cette campagne atypique ! Ceux du PRG n’échappent pas à la règle » confie t-il au journal Le Parisien.

Quelle campagne pour La Dépêche ?

Accueilli chaleureusement dans les locaux de La Dépêche jeudi dernier, Emmanuel Macron n’aurait pas été mis au courant de ce soutien, d’après le ministre.
Dans les sondages commandés par le groupe, le candidat d’En Marche! est donné en tête devant TOUS les candidats, au premier comme au second tour. Quelle véracité doit-on apporter à ces chiffres ? Seule l’issue du scrutin de dimanche prochain pourra le révéler, tant les intentions de vote semblent serrées pour les quatre échappés.

Aujourd’hui la une était plutôt explicite…

Aucun texte alternatif disponible.

Retrouvez les différents portraits de Jean-Michel Baylet dans l’émission d’I-Média sur TV Libertés.

A partir de 29min.

Portrait dans l’OJIM