Des coups de feu en plein centre-ville, la police municipale venait en...

Des coups de feu en plein centre-ville, la police municipale venait en aide à un SDF

728
PARTAGER

Des tirs d’armes à feu se sont fait entendre, mardi 23 mai au cours de la soirée, près de la place Wilson, à Toulouse. La police municipale est à l’origine de ces coups de feu, blessant l’une des fonctionnaire par un éclat de balle. Le cinéma Gaumont a été évacué suite aux détonations. 
Vent de panique autour de la place Wilson en centre-ville de Toulouse, vers 21 h 30, mardi 23 mai. Le cinéma Gaumont a notamment dû être évacué, après que des tirs d’armes à feu aient retenti à proximité. Une panique qui s’explique par l’attentat de Manchester commis la veille.

C’est dans la rue Lapeyrouse qu’ont retenti les coups de feu. Selon une source proche du dossier, « les agents d’une patrouille de la Police municipale étaient en intervention à proximité, quand ils ont entendu des cris. Ils ont alors constaté qu’un homme, sans domicile fixe et en situation de handicap, était en train de se faire attaquer par un chien ».

Afin de porter assistance à la victime, les policiers municipaux ont tenté de maîtriser le chien, notamment à l’aide de leur matraque télescopique. « Mais rien n’y a fait, ils ne parvenaient pas à maîtriser le chien, qui s’est même retourné vers les agents, avant de les agresser ». Les policiers municipaux ont alors tiré plusieurs coups de feu, et le chien a été tué sur le coup.

Une policière municipale aurait été très légèrement blessée par des éclats de balle. « Des égratignures », assure cette même source. D’après les explications de la victime, le chien appartenait à un autre SDF, qui le lui avait confié pour quelques jours. Toujours est-il que l’homme a été « sérieusement blessé au bras ». Il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers, avant de subir une intervention chirurgicale.