Portrait de vos députés élus en Haute-Garonne

Portrait de vos députés élus en Haute-Garonne

1041
PARTAGER

Infos-Toulouse vous propose un tour d’horizon des 10 députés élus dans le département de Haute-Garonne. Profession, vie politique, âge, faits marquants, tout y passe. Nos lecteurs pourront revivre la campagne au fil des liens qui alimentent cette page. 

1ère circonscription : Pierre Cabaré – LREM

Score obtenu au second tour : 51,02%
Age : 59 ans
Profession : prothésiste dentaire
Vie politique : a milité à Cap 21, le parti écologiste de Corinne Lepage. Il a aussi été candidat divers droite aux élections législatives de 2002.

Pierre Cabaré a été désinvesti officiellement le 31 mai par la République en Marche en tant que candidat aux législatives. Le prothésiste dentaire avait omis de déclarer à la commission d’investiture une condamnation d’un an d’inéligibilité, prononcée par le Conseil constitutionnel en 2003. Malgré cette désinvestiture, le candidat continué à distribuer des tracts et de militer sous le drapeau de LREM. Son score (33,7%) au premier tour a effacé la sanction du mouvement.

2ème circonscription : Jean Luc Lagleize – MODEM/LREM

Score obtenu au second tour : 55,49%
Age : 58 ans
Profession : gestionnaire de patrimoine
Vie politique : Adjoint au maire de Toulouse, en charge du développement urbanistique et Projet « Cœurs de Quartiers –commerces de proximité ». Président de la Commission Aménagement et Politique foncière de Toulouse Métropole. 

Lors des élections municipales de 2014, il a dans un premier temps soutenu Christine de Veyrac (aujourd’hui pro-macron) avant de rallier et soutenir la candidature de Jean-Luc Moudenc. Il est Président départemental du MoDem depuis 2011.

3ème circonscription : Corinne Vignon – LREM

Score obtenu au second tour : 52,97%
Age : 53 ans
Profession : ancienne chef d’entreprise puis responsable commerciale dans l’immobilier à Labège, au chômage
Vie politique : maire sans étiquette de Flourens depuis 2014. Ex soutien de Nicolas Sarkozy.

Entre les deux tours, le parquet de Toulouse a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire contre Corinne Vignon. En effet, l’enquête concerne du travail dissimulé et fraude fiscale entre 2012 et 2014 en exerçant un emploi d’astrologue qu’elle aurait camouflé. Au premier tour elle avait recueilli 39,6% des suffrages devançant la députée sortante, Laurence Arribagé (LR) 22,2%.

4ème circonscription : Mickaël Nogal – LREM

Résultat de recherche d'images pour "mickael nogal"

Score obtenu au second tour : 51,01%
Age : 26 ans 
Profession : consultant en communication
Vie politique : référent départemental d’En Marche! depuis sa création il y a un an, c’est l’ancien attaché parlementaire du socialiste Christophe Borgel.

Il a été médaillé du mérite agricole par Stéphane Le Foll pour son travail sur le pavillon de France de l’exposition universelle à Milan consacré à l’agro-alimentaire.
Attaché à SOS Homophobie et la LICRA. Signataire de la Charte Antiracisme de l’association.

5ème circonscription : Jean François Portarrieu –LREM

Résultat de recherche d'images pour "jean françois portarrieu"

Score obtenu au second tour : 67,6%
Age : 51 ans
Profession : professeur de philosophie devenu journaliste à la Dépêche du Midi.
Vie politique : ancien directeur de cabinet adjoint du maire socialiste de Toulouse Pierre Cohen. il a également été directeur de cabinet du Grand Narbonne. Jean-François Portarrieu a rejoint En Marche! après avoir rencontré Emmanuel Macron à Narbonne. Il dit ne jamais avoir été encarté dans un parti. Il a la particularité d’être le neveu de la députée socialiste sortante, François Imbert, qui ne se représentait pas.

À l’origine de l’association des Amis de Macron en janvier 2016, il adhère au mouvement le 26 mai 2016 à la Grande Motte.
Aguerri à la vie publique, il est également connu à Toulouse pour avoir été directeur de cabinet adjoint de Pierre Cohen, ancien maire de la Ville Rose.
Signataire également de la Charte de la Licra. Il s’agit là d’une charte que les candidats aux élections présidentielles et législatives doivent respecter qui relate des points clefs du comportement à adopter face au racisme.
6ème circonscription : Monique Iborra –LREM

Résultat de recherche d'images pour "monique iborra"

Score obtenu au second tour : 55,8%
Age : 72 ans
Vie professionnelle : cadre en milieu hospitalier
Vie politique : députée sortante de la circonscription. Elle a rejoint Emmanuel Macron dès l’été 2016. C’est l’un des 24 députés sortants investis par En Marche! Elle avait été exclue du PS pour avoir, aux élections régionales de 2015, soutenu Philippe Saurel, le maire de Montpellier contre Carole Delga (son ennemie intime).

Monique Iborra est réélue députée de la 6e circonscription de Haute-Garonne. Elle s’était consacré durant sa dernière législature à étudier la nouvelle organisation territoriale de la république, les nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs, la sécurisation de l’emploi et l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse.

7ème circonscription : Elizabteh Toutut Picard –LREM

Score obtenu au second tour : 67,84%
Age : 62 ans
Profession : ex-cadre hospitalière au CHU de Toulouse
Vie politique : Elle est adjointe (sans étiquette jusqu’en 2017) au maire de Toulouse en charge du développement durable. Elle s’occupe de la coordination de la politique de développement durable, traitement des nuisances industrielles et optimisation des déchets de la collectivité.

Son ralliement à En Marche! avait fait couler beaucoup d’encre, notamment dans les rangs de Les Républicains. Une décision qui n’a pas été condamné par le maire Jean-Luc Moudenc, ce qui lui a valu des sifflets lors de son introduction au meeting de François Fillon, en avril dernier à Toulouse.

8ème circonscription : Joël Aviragnet –PS

Résultat de recherche d'images pour "joel aviragnet"

Score obtenu au second tour : 50,13%
Age : 61 ans
Profession : éducateur spécialisé puis directeur d’établissement pour jeunes en difficulté.
Vie politique : Maire d’Encausse-les-Thermes depuis 2008. Suppléant de la député Carole Delga.
Joël Aviragnet a occupé les bancs de l’assemblée nationale pendant un an, entre 2014 et 2015, quand Carole Delga a été nommée secrétaire d’état au commerce et à l’artisanat du gouvernement Valls.

Dans l’entre deux tours il a remonté près de 16 points de retard sur son adversaire Michel Montsarrat (LREM). Il l’emporte avec 91 voix d’avance, ce qui peu amené le candidat à porter un recours devant le Conseil Constitutionnel. La 8ème circonscription est la plus étendue du département, qui va des portes de Toulouse jusqu’à la frontière espagnole, véritable fief du Parti Socialiste local.

9ème circonscription : Sandrine Mörch –LREM

Résultat de recherche d'images pour "sandrine morch"

Score obtenu au second tour : 52,33%
Age : 55 ans
Profession : journaliste à France 3 Midi-Pyrénées
Vie politique : elle a été conseillère municipale à Fenouillet puis Roquettes, où elle vit depuis bientôt 20 ans.

Sa 2CV colorée à l’effigie d’Emmanuel Macron avait été victime d’un incendie, quelques jours avant le premier tour, dans le quartier Saint-Agne, où elle était garée.

10ème circonscription : Sébastien Nadot – LREM

Résultat de recherche d'images pour "sebastien nadot"

Score obtenu au second tour : 60,48%
Age : 44 ans
Profession : professeur agrégé de sport, également historien et écrivain
Vie politique : est passé par le Mouvement des Progressistes de Robert Hue.  Il siège au Conseil Economique et Social. Participation aux travaux de la commission Emploi-Travail du Conseil Economique, Social et Environnemental

Sébastien Nadot a voulu, sous cette étiquette, se présenter à l’élection présidentielle de 2017 avant de renoncer faute de réunir 500 parrainages.