Les comptes de Corinne Vignon, députée En Marche, épluchés par les enquêteurs

Les comptes de Corinne Vignon, députée En Marche, épluchés par les enquêteurs

7043
PARTAGER
Corinne Vignon sur le plateau de France 3

La députée fraîchement élue sur la 3ème circonscription de Haute-Garonne, Corinne Vignon est sous le coup d’une enquête pour travail dissimulé. En cause, son activité de voyance qui n’aurait pas été déclarée. 

Elle ne l’avait sans doute pas vu venir. Corinne Vignon voit ses comptes bancaires passés au crible par les enquêteurs. La députée En Marche est depuis son élection, accusée d’avoir dissimulé son activité de voyance. Une activité où elle facturait la consultation à hauteur de 90 euros. Une coquette somme, relevée par l’administration fiscale qui soupçonne l’élue de dissimulation de revenus.

Le 15 juin dernier, le parquet de Toulouse a ouvert une enquête, suite à la saisine des services fiscaux. Corinne Vignon affirme être « victime des machinations classiques de la vieille politique ». Mais toujours est-il que la division économique et financière du SRPJ de Toulouse mène les investigations. Selon France 3 Occitanie, des convocations ont été envoyées, à la mi-août, afin de vérifier l’origine de certains versements effectués sur les comptes bancaires de la députée.

« Corinne Vignon est dans la nasse » selon le ministère de l’Intérieur

Si Corinne Vignon plaide évidemment la non-culpabilité, l’enquête a été pourtant ouverte sur des bases solides. Selon Laurent Dubois, journaliste politique à France 3, le ministre de l’Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin, avait téléphoné à la Direction Régionale des Finances Publiques, à Toulouse, la veille du communiqué de presse du parquet annonçant l’ouverture d’une enquête préliminaire. Selon une source, le fisc de la Haute-Garonne a confirmé à son ministre de tutelle la gravité des charges pesant sur Corinne Vignon. La même analyse aurait été faite au ministère de l’Intérieur. « Un haut responsable du ministère de l’Intérieur a confié à un parlementaire d’Occitanie son sentiment : Corinne Vignon est dans la nasse »  révèle Laurent Dubois.