Une pétition lancée contre la présence de taureaux à la Fiesta Tolosa...

Une pétition lancée contre la présence de taureaux à la Fiesta Tolosa 2018

613
PARTAGER

Les Fêtes de Toulouse vont faire leur retour en juillet 2018. A cette occasion de nombreuses festivités populaires et traditionnelles auront lieu dans les rues de la ville. Cependant, la programmation ne plaît pas à tout le monde. Ainsi, une pétition a été lancée ces derniers jours contre la présence des taureaux à la Fiesta Tolosa.

« Il est temps de laisser les taureaux tranquilles« , explique Mélanie Joy à France 3. La jeune femme est à l’origine d’une pétition lancée il y a quelques jours contre les animations taurines prévues lors du retour des fêtes toulousaines en juillet 2018. Une pétition qui a réuni quelques 4 000 signatures en l’espace de quelques jours. Dans les principales revendications, Mélanie Joy souhaite voir des boules de polystyrène remplacer le lâché de taureaux envisagé dans les rues de la ville rose.

Si aucune mise à mort ou acte de maltraitance n’est prévu sur quelconque bovin, les opposants à leur présence estiment que « l’on doit arrêter de les utiliser pour des animations. Même sans mise à mort, c’est traumatisant pour une bête de se retrouver au milieu de centaines de personnes. » Si cette dernière affirmation reste encore à prouver, ce sont les traditionnels arguments des militants anti-corrida qui sont avancés. Leur principal souhait ? Voir les boules géantes, d’un diamètre de trois mètres et pesant 125kg, déferler dans les rues à la place des taureaux ; ce qui se pratique déjà à Mataelpino dans le centre de l’Espagne depuis 2011.

Fiesta Tolosa pour rendre à Toulouse son surnom de la « Petite Séville »

L’association fondée par Julien Roumagnac a connu son succès sur Facebook. Fiesta Tolosa prévoit des animations les 6,7 et 8 juillet prochains entre le stade Ernest Wallon et les locaux d’Enedis. Si l’événement aura bien lieu, le programme reste à définir en collaboration avec la préfecture de Haute-Garonne. Un concert du chanteur occitan Nadau, des activités sportives comme un tournoi de pelote basque, un taureau piscine, un spectacle équestre, un marché gourmand et une fête foraine sont envisagés. Un programme alléchant, mêlant tradition, loisirs et culture sur plus de 200 mètres.

De quoi rendre à Toulouse son surnom de « la Petite Séville » qu’elle portait encore il y a quelques décennies.