Les Occitaners vous convient à rendez-vous pour un week-end caritatif

Les Occitaners vous convient à rendez-vous pour un week-end caritatif

3049
PARTAGER

L’association Occitaners Haute-Garonne, moto club historique de la région toulousaine, et le motard indépendant « Père Lutin » organisent ce week-end (samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre) leur premier événement gratuit : le « Union Kustom Show » à L’Union, zone de loisirs Cantemerle.

Blousons en cuir sur le dos, tatouages et grosses cylindrées; difficile de ne pas remarquer les Occitaners dans les rues de Toulouse. Et pourtant, il reste compliqué d’approcher ces nouveaux « blousons noirs », leur local de L’Union n’étant ouvert qu’aux membres du moto club en dehors des nombreux concerts qu’ils y organisent. Si ce n’est pour pallier à ce manque, c’est aussi et avant tout pour mettre en avant une culture encore trop méconnue que l’événement a été organisé : la culture américaine des années cinquante et soixante.

Cet événement se veut familial et permet de toucher un large public tant les activités proposées sont nombreuses : exposition de voitures et de motos américaines, « sexy car wash » (à savoir le nettoyage suggestif de voitures par de jolies jeunes femmes), stands de bijoux et d’habits d’époque etc… Et tout ça sur fond de rock’n’roll ! Plusieurs concerts sont en effet annoncés durant le week-end : Big Fat Papa’z, Les Pattos, Tom Cats, Lust et Breaks. Différents concours et jeux primés vont aussi vous permettre de gagner des lots divers et variés mais toujours dans le thème de l’événement, allant de la casquette jusqu’à la guitare électrique, en passant par le repas au restaurant et le blouson en cuir !

Mais notre coup de cœur de cette première édition de l »Union Kustom Show » est le baptême en Harley-Davidson que les Occitaners proposent aux visiteurs. Pour la modique somme de cinq euros, vous pourrez vous offrir un tour de grosse moto et participer à une opération caritative. En effet, les gains récoltés seront reversés au financement de l’équipement d’un enfant en situation de handicap. Par cette action, les organisateurs démontrent avec brio que l’habit ne fait pas le moine et que les bikers peuvent eux aussi se montrer généreux et amicaux.

L. Fandor