Un individu scande « Allah Akbar » devant le Palais Niel à Toulouse

Un individu scande « Allah Akbar » devant le Palais Niel à Toulouse

420
PARTAGER
Capture d'écran du documentaire : Mirail, quartier impopulaire, illustrant une prière islamique dans la rue, lors du Ramadan 2016.

Lundi matin, un individu s’est agenouillé face au quartier général de la 11ème brigade parachutiste de Toulouse. En criant « Allah Akbar », il a provoqué l’inquiétude parmi les militaires en faction. 

Déséquilibré, provocateur ou radicalisé ? Un événement inquiétant s’est produit en fin de matinée, lundi 16 octobre devant le Palais Niel, la caserne de la 11ème brigade parachutiste. Un individu s’est agenouillé devant le bâtiment jouxtant la préfecture et le Grand Rond et a scandé « Allah Akbar », le slogan utilisé par les islamistes durant leurs attaques.

Le chef de poste du site a tenté de rentrer en communication avec l’individu. Sans réponse de sa part, il a alerté les services de police qui ont interpellé le perturbateur sur les lieux. Dans la foulée, les fonctionnaire de la Brigade anticriminalité ont perquisitionné son domicile, à la recherche de précisions quant à ses motivations et son profil. Après quelques recherches, il apparaîtrait que l’homme est bien connu des services psychiatriques. Selon le quotidien La Dépêche du Midi, il aurait bien séjourné plusieurs fois à l’hôpital Gérard Marchant de Toulouse. L’individu a été placé en garde à vue, dans l’attente d’une expertise psychiatrique pouvant permettre de juger, si oui ou non, il est responsable de ses actes.