Au Mirail, des pompiers attaqués au cocktail molotov

Au Mirail, des pompiers attaqués au cocktail molotov

329
PARTAGER

Dimanche 5 novembre dernier, un équipage de pompiers a été pris dans un guet-apens dans le quartier du Mirail. Appelés pour un feu de poubelles, c’est par un cocktail molotov que les soldats du feu ont été accueillis. 

Accueil brûlant pour les pompiers. Appelés pour un feu de poubelles dans le quartier du Mirail, dimanche 5 novembre au soir, les soldats du feu ont été victimes d’un « véritable guet-apens », selon Philippe Séguier, président du Syndicat autonome des pompiers de la Haute-Garonne. « Nous avons été appelés pour un feu de poubelles. Une fois sur place, on a reçu un cocktail molotov jeté depuis les coursives par des gens qui nous attendaient », explique Philippe Séguier à Actu Toulouse.

Escortés par les forces de l’ordre, comme le veut la procédure pour toute intervention dans les zones, dites sensibles, les six pompiers présents sur les lieux n’ont par chance, pas été blessés. Si de nombreuses agressions envers l’uniforme ont lieu dans ces quartiers, il semble que l’utilisation de cet artifice soit une première contre les pompiers dans les cités de la ville rose.

Le climat ne s’apaise donc pas dans les cités toulousaines. Après 19 voitures brûlées simultanément dans trois quartiers sensibles de la ville, le 23 octobre et les émeutes du soir d’Halloween, de nombreuses questions demeurent quant à l’avenir des hommes en uniforme au milieu des barres d’immeubles. Le retour de la police de proximité, dont Toulouse est candidate pour l’expérimentation, permettra t-elle de mettre fin à ce chaos dont on ne voit plus le bout ?