Législatives partielles : En Haute-Garonne, le PS a la vie longue

Législatives partielles : En Haute-Garonne, le PS a la vie longue

4796
PARTAGER
circo3108 législatives partielles

[Mise à jour 19/03/18]

Une défaite humiliante pour son concurrent LREM Michel Montsarrat, le maire socialiste d’Encausse-les-Thermes, Joël Aviragnet a remporté la législative partielle dans la 8e circonscription de Haute-Garonne, dimanche 18 mars, avec 70,31 % des voix (un score à la hauteur de Vladimir Poutine, élu le même jour en Russie). Un résultat significatif de la fin de l’état de grâce pour le parti présidentiel, et de la réaffirmation d’une longue tradition socialiste pour le département.


Dimanche 11 mars, les électeurs de la 8e circonscription de Haute-Garonne ont voté à l’occasion du premier tour des élections législatives partielles. Malgré la forte abstention (72%), Joël Aviragnet se qualifie largement pour le second tour en compagnie du candidat LREM, on prend les mêmes et on recommence. 

Ils étaient douze à convoiter le fauteuil de Joël Aviragnet, le seul député élu sous l’étiquette du Parti socialiste en juin 2017. Toute la journée du 11 mars, les électeurs de la 8e circonscriptions se sont exprimés pour le premier tour des législatives partielles. La 8e circonscription est la plus grande du département, comprenant 313 bureaux de votes, dont 12% de ceux-ci accueillant moins de cinquante inscrits. Depuis 1988, elle n’a élu que des députés issus du Parti socialiste : Pierre Ortet (1988-1993), Jean-Louis Idiart (1993-2012) et Carole Delga (2012-2017).

Comme un air de déjà vu

Les résultats sont désormais définitifs. Le Parti socialiste garde son bastion historique. Il devance de plus de 18 points son concurrent pour le second tour, Michel Montasarrat de la République en Marche. Si pour ce dernier le score peut s’avérer décevant – il chute de plus de 13 points -, c’est grâce à une mobilisation importante de ses militants, dans une élection au taux d’abstention historique (72%) que Joël Aviragnet va bénéficier d’une dynamique incontestable pour conserver son siège à l’Assemblée nationale. En troisième position et en rôle d’arbitre, la France Insoumise, qui espérait bien créer la surprise, ne se qualifie pas mais stagne aux alentours de 15%. Pour le Front National, arrivé 3e en 2017, Marie-Christine Parolin ne recueille que 11,73% des voix. Si elle restait sur une bonne dynamique jusqu’à présent, elle a réussi à limiter la casse compte tenu de la perte d’influence de Marine Le Pen dans le paysage politique.

Lire aussi : Portrait de vos députés élus en Haute-Garonne

Les Républicains se voient distancés très largement, ne recueillant que 4,94%. Philippe Maurin ne sera donc pas remboursé de ses frais de campagne, mais surtout, son score prouve la perte d’influence de la droite dans le secteur rural du département, alors qu’ils étaient toujours arrivés au second tour jusqu’en 2012. Debout la France obtient un score honorable, talonnant le Parti Communiste. L’UPR de François Asselineau obtient 1,07% des voix, ce qui est mieux que le score en 2017 (0,64%).

La comparaison des scores est bien-sûr à nuancer avec les résultats de juin 2017. Le nombre de voix a considérablement chuté pour chacun des douze candidat à cause de l’abstention.

Joël Aviragnet (PS) : 38,74%
Michel Montsarrat (LREM) : 20,31%
Philippe Gimenez (LFI) : 13,02%
Marie-Christine Parolin (FN) : 11,73%
Philippe Maurin (LR) : 4,94%
Marie-Cécile Seigne-Vatte (EELV) : 3,16%
Corinne Marquerie (PCF) : 2,63%
Sébastien Broucke (Debout la France) : 2,54%
Hervé Minec (UPR) : 1,07%
Guy Jovelin (PDF) : 0,97%
Martine Guiraud (LO) : 0,88%
Francis Meynier (A3P) : 0,01%

Les réactions aux résultats des législatives partielles

https://twitter.com/JAviragnet/status/972953438253395968

https://twitter.com/EnMarche31/status/972933709832884225

Élection législative partielle – Réaction de Laurence Arribagé Au nom de toute l’équipe des Républicains de la…

Publié par Les Républicains 31 sur dimanche 11 mars 2018

Les résultats de juin 2017 

2e tour :

1. Joël Aviragnet (PS) 50,13% (17 270 voix)
2. Michel Montsarrat (LREM) 49,87% (17 179 voix)

Lire aussi : En Marche! à seulement 91 voix du grand chelem des circonscriptions !

1er tour :

1. Michel Montsarrat (LREM) 33,35% (14 518 voix)
2. Joël Aviragnet (PS) 17,78% (7 739 voix) 
3. Marie-Christine Parolin (FN) 15,23% (6 630 voix)
4. Philippe Gimenez (FI) 14,10% (6 138 voix)
5. Jean-Luc Rivière (LR) 8,73% (3 801 voix)
6. Corinne Marquerie (PCF) 3,09% (1 346 voix)
7. Sophie Handschutter (EELV) 2,80% (1 220 voix)
8. Laure Gonzalez (DLF) 1,42% (620 voix)
9. David Labarre (Résistons !) 1,17% ‘510 voix)
10. Jérôme Piques (Parti de la nation occitane) 0,79% (345 voix)
11. Martine Guiraud (LO) 0,73% (316 voix)
12. Kévin Redondo (UPR) 0,64% (279 voix)
13. Véronique Miralles (M100 %) 0,17% (73 voix)

Lire aussi : Le PS va t-il perdre son dernier bastion ?