Une fois le 1er avril passé, conservez un œil critique !

Une fois le 1er avril passé, conservez un œil critique !

228
PARTAGER
Poisson 1er avril
Paris Vox – Le 1er avril est l’occasion de nombreux canulars. Le reste de l’année, lorsqu’une information est tronquée c’est surtout pour la conformer à son idéologie…

Chaque 1er avril, le Poisson d’avril est une véritable tradition en France. Dans les classes, les plus jeunes se collent dans le dos des poissons en papier ou en carton. En prenant de l’âge, on prend plaisir à raconter des histoires abracadabrantesques mais qu’on jure vraies. Une fois la fausse vérité admise, on reconnaît le poisson d’avril !

On rit souvent de bon cœur à ces blagues pas toujours potaches. Cette tradition a déteint dans les journaux et l’ensemble des médias.

C’est ainsi que chaque année, on en recense de véritables canulars dans l’ensemble des médias.

Lire aussi : « Bobards d’or » : France 3 Toulouse à l’honneur

Certains sont drôles, d’autres choquent mais tous ont pour dénominateur commun de ne pas laisser insensibles.

On ne listera pas ici l’ensemble des poissons d’avril même s’il faut indéniablement reconnaître le côté drôle et insolite de certains. Parmi ceux qui ont frappé notre attention, celui réalisé par nos confrères d’Actu 17, qui est le signe d’un certain sentiment à l’égard de la justice. Si ce Poisson d’avril est réussi, c’est qu’il cruellement crédible mais fort heureusement faux ! Certains lecteurs flairent de suite le poisson d’avril, d’autres en revanche se font berner et réalisent parfois plusieurs mois après leur méprise.

À l’heure d’Internet, chacun prend soin de bien vérifier les informations du 1er avril.

Il faudrait pourtant garder ce réflexe en toutes circonstances et tous les jours de l’année ! Car plus fort que le poisson d’avril est l’idéologie…

Ainsi, Paris Vox avait rapporté une manipulation médiatique du Monde la semaine dernière. Quelques semaines auparavant, ils ont mis en doute la parole présidentielle qui, dans un souci idéologique, confondait ses souhaits à la réalité…

Le 1er avril passé, gardez l’œil ouvert, vérifiez les sources et soutenez la réinformation !