Facebook censure Génération Identitaire

Facebook censure Génération Identitaire

45023
PARTAGER
ob_350ec9_gi-calais generation identitaire facebook
Aymeric (au premier plan) avec les autres militants sur le pont de Gravelines à Calais, en 2016.
Suite à un signalement massif, la page Facebook de Génération Identitaire a été fermée par le réseau social, ce mercredi 2 mai. Le responsable de la section toulousaine de GI dénonce un scandale.

Facebook récidive dans la censure. Ce mercredi 2 mai, la page Facebook de Génération Identitaire (GI) a été clôturée suite à un signalement massif, revendiqué sur Twitter par la LDNA (Ligue de Défense Noire Africaine). Une revendication accompagnée d’une menace de censure à l’encontre de la page de Fdesouche, le média de Pierre Sautarel.

« Notre communication ne s’arrête pas avec la suppression de notre page Facebook »

Aymeric C., responsable de la section toulousaine de Génération Identitaire, parle de « scandale« . « Nous avons fait appel de la décision [de Facebook, ndlr]. Des démarches judiciaires sont à l’étude avec notre service juridique. C’est un véritable scandale vis-à-vis de la liberté d’expression dans notre pays« , abonde-t-il.

Lire aussi : Col de l’Échelle : « La preuve que rétablir nos frontières est possible »

Un scandale qui sera pourtant loin d’entraver Génération Identitaire dans son existence et son action: « Nous nous adaptons à chaque situation. Mais si nous perdons nos pages Facebook comme moyen de communication, des comptes nominatifs de militants et de portes-paroles seront mis en avant. Nous pourrons être plus présents sur d’autres plateformes sur lesquelles nous sommes déjà présents de façon assez importante comme Snapchat et Instagram. Nous avons à l’étude depuis plusieurs mois une présence plus assidue sur YouTube. Notre communication ne s’arrête pas avec la suppression de notre page Facebook, bien évidemment.«