Le Canal du Midi voit son état se dégrader

Le Canal du Midi voit son état se dégrader

645
PARTAGER
Canal du Midi
Les bords du Canal du Midi à Toulouse, quartier Pont des demoiselles. ©Wikipedia
Traversant le temps et la région, le Canal du Midi est un des atouts charme du centre-ville de Toulouse. Mais son état s’empire depuis l’apparition de nombreux déchets jonchant les eaux. Une situation qui inquiète les professionnels et pousse les citoyens à se mobiliser. 

Nous savons tous que Toulouse regorge de grands lieux historiques, que ça soit la basilique Saint-Sernin, le couvent des Jacobins, ou encore le Jardin Royal. Mais comment oublier le cœur de la ville rose : le Canal du Midi. Nous le devons à Pierre-Paul-Riquet, qui, au XVIe siècle, entama le chantier du canal, sous l’autorisation de Colbert, un des principaux ministres de Louis XIV. C’est à la fin du chantier, en 1681, que le canal est baptisé « Canal royal en Languedoc », avant que les révolutionnaires ne le renomme en « Canal du Midi ».

Canal du Midi
L’Écluse Bayard à Toulouse, Léon SOULIE
(Toulouse, 1804- Toulouse, 1862),
Aquarelle exposée au Musée des Augustins.
©Archives municipales de Toulouse

Il assure une distance de 360 kilomètres, reliant Toulouse à la mer Méditerranée et représente une avancée merveilleuse dans le domaine du génie civil de l’ère moderne. Pour preuve, le Canal du Midi est, depuis 1996, classé au patrimoine de l’UNESCO, et est définit comme « une expression exemplaire du génie créateur humain », devenant une destination privilégiée du tourisme fluvial en Europe.

L’état du Canal du Midi inquiète

Mais ces derniers temps, les Toulousains assistent à un abandon presque total d’entretien du Canal. L’une des principales raisons de ce délaissement est la réduction du nombre d’agents de maintenance de VNF (Voies Navigables de France). Ce qui a déclenché une très forte réaction chez les professionnels et plus particulièrement chez les capitaines de péniche. Une responsable de la péniche Samsara, navigant sur le Canal du Midi tous les jours, témoigne des déchets et des bouteilles « qui jonche le Canal » malgré les passages de Midinet, le bateau de nettoyage mis en place par la municipalité. Elle espère « une sensibilisation des gens aux problèmes liés au Canal du Midi » et à son état.

Lire aussi : Un financement participatif pour la refonte des cloches de la Basilique Notre-Dame la Daurade

Samedi 19 mai dernier, le « Pique-nique des Chefs » a réuni plus de 400 personnes, dans le but de sensibiliser à la protection du patrimoine. Un pique-nique solidaire dont les gains serviront à la replentation d’arbres aux bords du Canal du Midi. Cet évenement citoyen, organisé par la Mission Mécénat des Voies Navigables de France, a rapporté 12 000 euros. Pas surprenant en voyant les contributeurs de l’évenement. Ce sont de grands chefs de la région Occitanie qui ont préparé un repas gastronomique. Parmis les plus connus : Franck Renimel, étoilé Michelin; Nicolas Brousse, jeune talent inscrit dans le prestigieux guide Gault & Millau 2015; ou encore Franck Radiu, chef du grand restaurant « L’octopus » à Béziers.

Une belle preuve que si les collectivités territoriales ne peuvent pas préserver le patrimoine historique de la région, les citoyens soucieux de la beauté naturelle du Midi se mobiliseront.

Baron.