Dieudonné triomphe dans un champ près de Toulouse

Dieudonné triomphe dans un champ près de Toulouse

906
PARTAGER
Dieudonné
Dieudonné à la fin de son spectacle, à Carbonne, le 26 mai 2018. ©Mathieu Vergez / Infos-Toulouse
L’humoriste Dieudonné a joué son dernier spectacle « L’Émancipation » dans un champ privé de la commune de Carbonne, près de Toulouse. Un millier de fans avaient fait le déplacement pour l’applaudir, sans le moindre incident.

Les fans ont été prévenus au dernier moment, samedi 26 mai. Deux heures avant le début du spectacle, ils ont reçu un SMS leur indiquant le lieu choisi par Dieudonné et son équipe pour tenir le spectacle. Ce sera un champ de la commune de Carbonne, appartenant à un salarié d’une concession automobile, avec l’accord du propriétaire. Une mesure de sécurité, pour éviter de se faire interdire (à Toulouse, Dieudonné joue habituellement au Zénith), autant que symbolique, par rapport au thème abordé lors de ce dernier spectacle.

Lire aussi : Marion Sigaut empêchée de donner sa conférence à Castelnau-d’Estrefonds

À 19 heures, les voitures s’attroupent près du terrain, où se dresse une petite scène, les camions de la tournée de Dieudonné et des stands de marchandises. Ils sont un millier à prendre une chaise et s’asseoir. Un guitariste chanteur toulousain fait patienter les spectateurs, venus des quatre coins de la région pour assister à « L’Émancipation », le dernier spectacle que tiendra l’humoriste.

Les élus de la commune ont été pris de court par la venue de l’humoriste sulfureux. Le maire de Carbonne aurait joint la préfecture de Haute-Garonne pour demander des précisions. Une équipe de gendarmes étaient présents sur les lieux, ce qui n’a pas manqué d’inquiéter plusieurs spectateurs, craignant une annulation de dernière minute. Les gendarmes n’ont constaté aucune infraction.

Dieudo entre en scène

Peu après 20 heures, le très attendu Dieudonné monte sur scène, coiffé d’un couvre-chef indien: « Les tuniques bleues veulent me tirer dessus, les plumes, ça les taquine! », lance-t-il à la foule qui l’applaudit. Et le spectacle d’une heure et quart commence, sur le thème de l’émancipation. Un thème qui fait écho à la volonté affichée de l’humoriste d’arrêter les spectacles pour s’expatrier au Cameroun, son pays d’origine.

Avec le talent pour la mise en scène qui est le sien, il raconte sa condition d’humoriste dit « controversé », ses doutes sur la société française actuelle et exprime son désir de s’en émanciper et de partir « sans rancune ».

Lire aussi : Papacito : « Toulouse est l’exemple de la street crédibilité » 

Au fil des sketchs, il imagine dire au revoir à son inspecteur des impôts (« je sais que vous faites un métier d’enc***, mais je ne vous en veux pas! »), les magistrats qui l’ont condamné… Il revient notamment sur le terme d' »atteinte à la dignité humaine« , utilisée dans une circulaire émise en 2014 par Manuel Valls contre lui dans une circulaire. « Il y a parfois plus de dignité humaine dans un loubard de banlieue que dans la plupart des magistrats qui m’ont condamné », cingle-t-il avant d’entamer un sketch où il imagine ces fameux loubards à la place des juges, lors d’un procès.

Les spectateurs sont hilares, ils rient à chaque minute. Vers 22 heures, le spectacle se termine et c’est un triomphe. Les spectateurs se lèvent pour applaudir Dieudonné pendant plusieurs minutes. « Au-dessus c’est la Lune! », lance-t-il en pointant la Lune, qui venait de faire son apparition.

Paella à la belle étoile

Après le spectacle, les spectateurs ont pu profiter d’une grande paëlla préparée par l’équipe de Dieudonné. Un repas qu’ils ont partagé ensemble, sur le champ et en pleine nuit, éclairés par les projecteurs de la scène.

Lire aussi : [Exclusif] Rencontre avec Gilles Bertin, chanteur du groupe Camera Silens

Dieudonné est ensuite réapparu pour entamer une séance de dédicaces.

Revoir le reportage de Vincent Lapierre sur les spectacles en plein air de Dieudonné:

Mathieu Vergez