Un collégien fiché S interpellé pour vouloir faire le djihad

Un collégien fiché S interpellé pour vouloir faire le djihad

791
PARTAGER
collégien
Un adolescent de 16 ans a été interpellé mardi 11 septembre. Scolarisé en classe de troisième au collège Ingres, à Montauban, il est entendu au commissariat de Toulouse par les enquêteurs chargés de l’antiterrorisme.

Il n’a que 16 ans mais inquiète déjà les policiers depuis un an. Un collégien a été arrêté au domicile de ses parents, mardi 11 septembre, à Montauban. Sur ses réseaux sociaux, il pose habillé en combattant islamique et fait part de ses vœux de prendre part au djihad, en Afghanistan. Une enquête préliminaire a été ouverte pour « association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste » et est menée par le parquet antiterroriste de Paris.

Lire aussi : Des islamistes toulousains forment des enfants kamikazes

Selon le site La Dépêche, les enquêteurs de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) tentent de mettre au clair ses réelles déterminations de départ en zone afghane. Toujours selon le quotidien, le jeune adolescent, qui redouble cette année sa troisième, a expliqué durant ses premières auditions, vouloir partir en voiture au mois d’octobre ou novembre, vers le Proche-Orient. Si selon lui, tout est prévu, les spécialistes de l’antiterrorisme le soupçonnent de vouloir dissimuler un projet d’attentat dans la région ou en France.

Lire aussi : Toulouse est la deuxième ville abritant le plus d’islamistes

Fiché S depuis un an, il aurait lui-même révélé sa radicalisation à un membre du personnel du collège Ingres de Montauban. Il confiait s’être fait enrôler sur les réseaux sociaux. Une déclaration qui pousse le principal de l’établissement à donner l’alerte au plus vite. Le département du Tarn-et-Garonne compte une centaine de fichés S.

Le même jour, un individu majeur d’origine tchétchène a également été interpellé à Béziers.

La rédaction d’Infos-Toulouse.