Reportage. Toulouse capitale de l’Acte V

Reportage. Toulouse capitale de l’Acte V

347
PARTAGER
Acte V
Crédit photo : Mathieu Vergez / Infos-Toulouse
Le cinquième week-end de mobilisation des Gilets jaunes a particulièrement marqué les Toulousains. Plusieurs milliers de manifestants ont défilé dans les rues jusqu’à la tombée de la nuit. Du blocage du périphérique aux affrontements avec les forces de l’ordre, retour en vidéo sur l’Acte V. 

Toulouse capitale de l’Acte V des Gilets jaunes. La manifestation prévue samedi 15 décembre a rassemblé plusieurs milliers de personnes. S’ils étaient officiellement 4000 à Bordeaux, 3000 à Paris, 2000 à Marseille, plus de 4500 manifestants ont été dénombrés à Toulouse. La plus grosse mobilisation à l’échelle nationale. Débutée dans la matinée par le blocage du périphérique à hauteur de la sortie Gramont, le gros des troupes s’est rassemblé en début d’après-midi sur les boulevards Carnot et Strasbourg. Bloqué entre Jeanne d’Arc et Arnaud-Bernard le cortège a effectué un demi-tour jusqu’à François Verdier pour tenter d’atteindre la préfecture.

Lire aussi : Les députés peuvent-ils comprendre les revendications des Gilets Jaunes ?

Après une petite heure de face à face avec les gendarmes mobiles, aidés par deux blindés arrivés de Paris, des affrontements se sont produits à l’angle de la rue de Metz contre les militaires d’un côté et à hauteur de l’espace Saint-Georges avec le canon à eau des CRS. Le cortège s’est ensuite déplacé vers les allées Jean-Jaurès où le chantier des ramblas a fait les frais de la colère des Gilets jaunes. Barricades enflammées contre gaz lacrymogènes, il aura fallut plusieurs heures et une grosse averse pour déloger les plus téméraires. Dans le même temps, c’est sur la place du Capitole que la panique s’est emparé des badauds. Quelques centaines de manifestants ont investi le marché de Noël dans un calme relatif jusqu’à l’utilisation de grenades lacrymogènes de la part des forces de l’ordre pour tenter de déloger les opposants à la politique gouvernementale.

La préfecture fait état de 7 blessés, dont deux chez les forces de l’ordre et 29 individus ont été interpellés.

D’ores et déjà sur les réseaux sociaux, les Gilets Jaunes de Toulouse appellent à un Acte VI, samedi 22 décembre.

Revivez la journée de mobilisation à travers le reportage Thierry Berret pour Infos-Toulouse.